Marion Joffle : marraine de notre 1er triathlon !

Marion Joffle n’a que 20 ans mais elle fait partie des grandes championnes de Normandie et françaises. Elle a accepté d’être la première marraine du premier triathlon d’Agon-Coutainville qui est co-organisé par l’Enduro des Sables d’Agon-Coutainville et le club de Coutances Triathlon. Elle disputera l’épreuve S, et ce sera son premier triathlon. Derrière sa passion pour la natation extrême en eau glacée, elle mobilise aussi contre le cancer des enfants, maladie à laquelle elle a été confrontée à l’âge de 5 ans. Nous l’avons rencontrée avant sa venue à Agon-Coutainville.

– Marion pouvez vous présenter ? « J’ai 20 ans. Je suis vacataire des piscines de Caen la Mer en tant que maitre nageur sauveteur. Je prévois de rentrer en deuxième année de Staps ( Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) pour septembre 2019. Je suis nageuse au club de l’En Caen. Je nage 20 heures par semaine. Ma spécialité est la natation dite extrême. On évolue en maillot de bain dans une eau de 0 à 5 degrés sur des distances de 25 mètres à 1 000 mètres, cette dernière étant l’épreuve reine.

– Comment en vient-on à cette discipline ? « J’ai le projet de faire en septembre 2020 la traversée de la Manche à la nage en 10 heures. – Elle partira de Douvres pour rejoindre Calais- Une distance totale de 35 kilomètres avec des courants compliqués ! Il faut donc s’habituer à nager dans des eaux relativement froides de 10 à 12 degrés. J’ai découvert la natation extrême pour me préparer à cette épreuve, et je me suis mise à la compétition ! Cela représente aussi mon combat pour la vie. J’ai décidé de nager contre le cancer des enfants. J’ai été touchée moi même par le cancer à l’âge de 5 ans et j’ai été suivie pendant une dizaine d’années à l’Institut Curie avant d’être considérée comme guérie. J’avais un cancer des tissus mous et j’ai été amputée de mon majeur droit. J’ai eu la chance de m’en sortir grâce à la recherche. Aujourd’hui je nage pour les autres enfants. »

– Vous venez de vous illustrer en mars dernier aux championnats du monde en eau glacée en Russie ! Oui j’ai participé à l’épreuve du 1 000 mètres. Je pensais que c’était impossible de faire cette distance par une eau à 0 degré. C’était lors des championnats du monde d’Ice Swimming à Murmansk. J’étais inscrite sur plusieurs épreuves. J’ai obtenu la médaille d’or sur 50 mètres et j’ai terminé 4 ème sur le 1 000 mètres alors que je visais une 8 ème place mondiale. A l’arrivée, j’étais paralysée de froid au niveau de la bouche et des extrémités. Mais c’était énorme !

– Quels sont vos prochains défis sportifs ? Un 22 kilomètres mi août aux Pays-Bas si mon dossier en attente est validé, puis un 30 km en Grèce en eau libre. Mais, bien sûr, de participer avant au premier triathlon d’Agon-Coutainville le 7 juillet prochain !

– Avez vous déjà fait un triathlon ? « Non, ce sera le premier ! De même je ne connais pas Agon-Coutainville que je me fais un plaisir de découvrir ! Je suis aussi curieuse également de me confronter à la difficulté d’enchainer 3 épreuves différentes. »

– Etes vous à l’aise sur les trois épreuves d’un triathlon ? La natation je pense l’être ! ( Rires). Je nage 4 heures par jour, cinq fois par semaine ! Le vélo, j’en fais très peu, juste pour aller de ma maison à la piscine. Et je cours un peu avec ma maman ».

– Vous serez la marraine de cet événement. Quel message avez vous envie de faire passer ? Peu importe que l’on soit en loisirs ou en compétition. Pour moi le sport est essentiel dans la vie. Il est magique, l’effort permet de se libérer et de savoir ce que l’on est capable de faire. Le fait de finir ce premier triathlon sera énorme pour moi. Ma maman sera présente aussi. Elle tiendra un stand pour soutenir notre association Hell’eau La Vie. Je répondrai aussi aux questions des spectateurs. Rendez vous donc le 7 juillet !

– Bonne chance Marion donc !

Merci !

Marion Joffle a lancé une cagnotte sur Leetchi pour financer sa traversée de la Manche et faire un don à l’Institut Curie. Pour participer, c’est ici. Hell’eau la vie@gmail.com 06 18 91 66 26

Pour vous inscrire – ICI